Il en faut, pour concevoir un jeu captivant, mais il ne faut pas que de l’imagination.

En quoi consiste la création d’un jeu de piste, d’une chasse au trésor ?

Nous devons tout d’abord prendre en compte la demande avec une écoute attentive. Les aspects pratiques sont à définir, selon les cas : lieu, date, durée, participants (et leur nombre), budget. Les objectifs sont bien sûr détaillés, ainsi que le contexte et les contraintes.

Appareil photo vintageAprès une première réflexion, nous nous rendons sur les lieux prévus pour y faire des repérages et des prises de vue. C’est ainsi que les autochtones nous regardent déambuler, les yeux ébahis, devant ces aventuriers, qui tels des touristes, photographient tout ce qu’ils voient, du plus infime détail (que personne ne remarque jamais) au plus beau monument. Si les passants sont surpris, c’est aussi parce que nous trainons avec nous tout un attirail comme des plans (sur lesquels nous pointons scrupuleusement des points de repère), une boussole, un smartphone avec GPS, des blocs-notes, un mètre à rubans, etc. Ces repérages durent en général deux jours, au minimum, sauf si nous connaissons déjà les lieux.

Ensuite vient un moment de réflexion, difficilement mesurable. Exploiter les informations recueillies sur le terrain, imaginer une trame, un cheminement cohérent avec le temps dont les participants disposeront.

CompasUne fois ces premiers plans échafaudés, nous concevons les énigmes qui donneront de la vie au parcours. Là, nous nous sentons un peu comme Dan Brown planchant sur l’écriture de Da Vinci Code (un joli jeu de piste, au final).

Tout est alors question de dosage. Le jeu doit être une partie de plaisir, mais aussi proposer un challenge. Rassurez-vous, aucune équipe n’est jamais restée bloquée sur un de nos jeux et, si cela se présentait, il faut savoir qu’une hotline est systématiquement accessible pour donner un coup de pouce (dosé) ou gérer un imprévu.

Nous pouvons alors passer à la production des supports de jeu (sur papier, souvent, sur smartphones parfois) et nous les testons enfin avec grand soin. Personne n’est à l’abri d’une coquille, mais nous visons le 0 défaut (et y réussissons jusqu’à présent).

Pour faire tout cela, nous avons donc de l’imagination, mais nous sommes aussi empathiques, pragmatiques, logiques, passionnés et curieux…